Il n’y a pas de spiritualité sans partage

Mary Baker Eddy écrit à la page 57 de « Science et Santé avec la Clef des Ecritures« : Le bonheur est spirituel, né de la Vérité et de l’Amour. Il n’est pas égoïste; par conséquent il ne peut exister seul, mais demande que toute l’humanité y participe. 

Il n’y a pas de spiritualité sans partage

Il n’y a pas de spiritualité sans partage

Partage et Spiritualité: à travers les âges, de nombreux penseurs ont exploré ce thème, toujours d’actualité. Pour preuve, l’article suivant, tiré du magazine « Le Figaro Madame » nous livre un dialogue entre deux hommes éclairés : le premier, Michael Lonsdale est un acteur consacré, ainsi qu’un catholique engagé. Le second, Frédéric Lenoir, philosophe des spiritualités, a été directeur du Monde des religions.

Quels que soient notre passé, notre éducation, nos convictions actuelles, nous pouvons toujours réfléchir à ces questions, tout comme l’ont fait Mary Baker Eddy, et bien d’autres avant nous, ou aujourd’hui des individus engagés tels que Michael Lonsdale et Frédéric Lenoir. Lire cet article ici: Michael Lonsdale et Frédéric Lenoir croisent leurs points de vue sur la spiritualité et la religion

L’écospiritualité pour sauver la planète

L’écospiritualité pour sauver la planète

Dans un entretien au journal « LE TEMPS » Michel Maxime Egger déclare:

« La crise écologique touche aussi notre vie intérieure, elle affecte tout notre être, elle n’est pas seulement au-dehors, mais aussi au-dedans de nous. Rien ne peut véritablement changer tant que nous n’opérons pas une transformation intérieure susceptible de nous faire revisiter nos modes de vie. »

« Il s’agit de réaffirmer la dimension sacrée de la nature pour sortir du matérialisme, sans toutefois tomber dans le panthéisme, qui considère que la nature est Dieu. »

« Cela suppose un travail d’unification intérieure, l’adoption de valeurs que l’on peut qualifier de féminines, à savoir le respect, la douceur, l’humilité, la gratitude, le repentir, la sobriété, la justice, le dialogue, la compassion, l’amour, la fraternité. »

la totalité de cet entretien est disponible sur le site du journal LE TEMPS

lynx