LA PUISSANCE CURATIVE DE L’AMOUR (conférence enregistrée)

Face aux agressions les plus horribles nous pouvons être tentés d’approuver le recours à la force armée pour être débarrassé de la violence, et vivre en paix … Pourtant, voici ce que disais le Mahatma Gandhi dans leColombeDeLaPaix journal « Young India » en 1931: « Partout où il y a un conflit, partout où vous êtes en face d’un opposant, triomphez de lui par l’amour. C’est selon cette méthode rudimentaire que j’ai fait entrer cette loi dans ma vie. Cela ne signifie pas que tous mes problèmes s’en soient trouvés résolus. Mais j’ai vu que cette loi de l’amour se montre plus efficace que ne l’a jamais été la loi de la destruction » . Avec la Science Chrétienne nous pouvons tout comme Gandhi nous appuyer nous aussi sur la loi de l’Amour: c’est ce que montre Madame Ulrike Prinz dans sa conférence, « La Puissance Curative de L’Amour » , donnée à Genève par notre église le 12 Novembre dernier. Vous pouvez écouter cette conférence ici:

LA PUISSANCE CURATIVE DE L’AMOUR

Notre église est heureuse de vous inviter à une conférence publique et gratuite le jeudi 12 Novembre 2015 à 20 heures à l’hôtel Warwick, Rue de Lausanne 14, Genève (en face de la gare Cornavin)

Cette conférence intitulée « LA PUISSANCE CURATIVE DE L’AMOUR » sera donnée par Madame Ulrike Prinz, membre du conseil des conférences de la Science ChrétienneUlrike Prinz. Pendant cette conférence, Madame Prinz nous indiquera au moyen d’exemples, comment par l’application des lois spirituelles de la Vérité, de la Vie, et en particulier de l’Amour, la haine et la violence peuvent être dominées. L’accent sera mis sur le point de vue curatif de l’amour inconditionnel et de ses effets, ainsi que sur la mise en pratique de ces lois. Vous pouvez cliquer sur la photo ci-contre pour une brève vidéo de présentation de la conférencière.

A Bientôt !

Il n’y a pas de spiritualité sans partage

Mary Baker Eddy écrit à la page 57 de « Science et Santé avec la Clef des Ecritures« : Le bonheur est spirituel, né de la Vérité et de l’Amour. Il n’est pas égoïste; par conséquent il ne peut exister seul, mais demande que toute l’humanité y participe. 

Il n’y a pas de spiritualité sans partage

Il n’y a pas de spiritualité sans partage

Partage et Spiritualité: à travers les âges, de nombreux penseurs ont exploré ce thème, toujours d’actualité. Pour preuve, l’article suivant, tiré du magazine « Le Figaro Madame » nous livre un dialogue entre deux hommes éclairés : le premier, Michael Lonsdale est un acteur consacré, ainsi qu’un catholique engagé. Le second, Frédéric Lenoir, philosophe des spiritualités, a été directeur du Monde des religions.

Quels que soient notre passé, notre éducation, nos convictions actuelles, nous pouvons toujours réfléchir à ces questions, tout comme l’ont fait Mary Baker Eddy, et bien d’autres avant nous, ou aujourd’hui des individus engagés tels que Michael Lonsdale et Frédéric Lenoir. Lire cet article ici: Michael Lonsdale et Frédéric Lenoir croisent leurs points de vue sur la spiritualité et la religion

l’Amour divin est impartial et universel …

Alors que le vingtième siècle a vu le monde traverser plusieurs guerres, abandonner des idéologies destructrices, et crayonprogresser vers plus de paix et de prospérité, les défis sont encore immense en ce début de vingt et unième siècle. A la suite des évènements tragiques de ce début janvier à Paris, et pour faire face à la violence, la population française s’est unie de multiple façons, toutes confessions confondues, autour des idées de liberté, égalité, fraternité qui on fondé le pays. Au regard de cette actualité, il est frappant de lire ce que Mary Baker Eddy écrivait à l’occasion de la journée d’Actions de Grâce de Novembre 1900 (c.f. The First Church of Christ, Scientist and Miscellany, page 265):

Le dernier jour d’Actions de Grâces de ce siècle … signifie que l’amour dégagé du moi frappe plus fort que jamais au coeur de l’humanité et qu’il y est admis; que la révélation, la voix et la vision spirituelles sont moins subordonnées à ce que l’on voit ou entend matériellement et plus apparentes à la raison; que le mal est moins prospère, investi moins dans les affaires, perd de la valeur et finit par être acheté à sa valeur nominale; que l’esprit-Christ purifiera la terre du carnage humain; que la civilisation, la paix entre les nations et la fraternité des hommes devraient être établies, et que la justice ne plaide pas en vain pour les droits sacrés des individus, des peuples et des nations.

Elle écrivait aussi:

il signifie que la religion scientifique et la thérapeutique scientifique sont en train d’améliorer les moeurs et d’augmenter la longévité de l’humanité, de réduire et de détruire le péché, la maladie e la mort; que la religion et materia medica ne devraient plus user de tyrannie et de proscription; que l’Amour divin, impartial et universel, tel qu’il est compris en Science Divine, forme la coincidence de l’humain et du divin, ce qui accomplit la parole de notre grand Maitre: « Le royaume de Dieu est au dedans de vous »; que l’atmosphère de l’entendement humain, quand elle sera nettoyée du moi et imprégnée de l’Amour divin reflètera cet état subjectif purifié en des cieux plus clairs, avec moins de coups de foudre, de tornades, de froidure ou de chaleur extrêmes; que l’agriculture, l’industrie, le commerce et la richesse doivent être gouvernés par l’honnêteté, le travail et la justice, s’étendant à toutes les classes et à tous les peuples. Pour ces signes des temps, nous remercions notre Père-Mère Dieu .

not-afraid-620x434Lorsque nous ne savons que penser ou comment agir, souvenons nous des paroles de Jésus « Tu aimeras ton prochain comme toi même », souvenons nous des paroles de Mary Baker Eddy: « l’Amour divin est impartial et universel … » et « … Pour ces signes des temps, nous remercions notre Père-Mère Dieu ».

NOEL – Occasion de tristesse ou de joie ?

Bientôt Noel … Dans un monde ravagé par d’incessants conflits, menacé par la pollution, divisé par les inégalités, que penser du message de Noel, aujourd’hui,  alors que sa signification semble être oubliée pour faire place à une débauche de consommation ?

planete et soleil

Dans un article intitulé « Noël », Mary Baker Eddy écrit: « L’étoile qui contemplait tendrement la crèche de notre Seigneur prête à cette heure sa lumière resplendissante: la lumière de la Vérité qui réconforte l’homme, le guide et le bénit tandis qu’il cherche à atteindre l’idée naissante de la perfection divine se levant sur l’imperfection humaine — lumière qui calme les craintes de l’homme, porte ses fardeaux, le conduit à la Vérité et à l’Amour qui tendrement l’affranchissent du péché, de la maladie et de la mort. »

La version originale peut être lue ici: (Ecrits Divers, page 320). Ce passage est aussi repris dans un article écrit par Ifigenia Zuvia: L’étoile, splendeur éternelle de l’Amour, qui conclut ainsi: « Tous les chrétiens fêtent la naissance de Jésus et aiment le message de Noël. Laissons l’étoile de Bethléem inspirer nos pensées et combler nos affections de cette paix qui engendre l’amour du prochain. Ainsi, la splendeur éternelle de l’Amour illuminera nos pensées et nous mettra la joie au cœur.

Tu m’as fait connaître les sentiers de la vie,
tu me rempliras de joie par ta présence.

(Actes des apotres, 22:28) »

Les églises de la Science Chrétienne à travers le monde fêtent Noel chacune à leur façon: par exemple,  la 3ème église du Christ Scientiste, New York organise une conférence intitulée « The Christmas Message – The Christ, Connecting Prayer With Healing »  qui sera transmise en ligne sur le web le 23 Décembre prochain, avec en préambule des chants de Noel:

Christmas-Message

 

 

En souhaitant Paix et joyeux Noel à tous les internautes lisant ces lignes !