Le Dieu à qui j’adresse ma prière

Le Dieu à qui j’adresse ma prière

Cet article tiré du Héraut de la Science Chrétienne inaugure une série dédiée sur notre site à la catégorie « veiller et Prier ».

ArcEnCiel

L’auteur de cet article est Mr. Makengo Ma Pululu. Il montre comment la prière est une aide pour chacun de nous et pour le monde. Pour lui, Prier, en temps de crise comme dans les moments calmes, est habituel. En 1994, il enseignait au Rwanda quand le génocide a commencé contre l’ethnie Tutsi, dans ce pays de l’Afrique de l’Est. Lui-même et sa famille se sont réfugiés à Goma, en République Démocratique du Congo, son pays natal, où des camps de fortune étaient établis. Chaque jour était l’occasion de prières intenses. Et la prière a répondu à tous les besoins: logement, nourriture, guérison physique, sécurité, et des moyens d’aider d’autres réfugiés se sont présentés. Aujourd’hui, Makengo est praticien de la Science Chrétienne à Kinshasa, RDC; il travaille aussi comme Comité de Publication de la Science Chrétienne pour le pays. Le rédacteur en chef du Christian Science Sentinel, Warren Bolon, l’a interviewé par e-mail. Cet interview est disponible ici:  « Le Dieu à qui j’adresse ma prière ».

« notre vrai moi est sans limites »


Tom Mc Elroy
Rencontre pour les jeunes entre 15 et 35 ans, avec Tom McElroy, praticien et conférencier de la Science Chrétienne.

En français, le dimanche 6 octobre 2013 à 13h, 58 bd Flandrin , 75016 Paris. 

Métro : Porte Dauphine

RER C: Avenue Foch

Le thème sera « notre vrai moi est sans limites« .

Si vous avez entre 15 et 35 ans et que vous vous intéressez à la spiritualité, vous êtes le bienvenu, ainsi que vos amis à cette rencontre qui aura lieu dans les locaux de Deuxième église du Christ, Scientiste, Paris.

Cette rencontre est ouverte à tous. Elle est interactive, et vous permettra d’échanger et de poser toutes vos questions à Tom.

Ceux qui souhaitent participer le matin à l’école du dimanche pour les jeunes jusqu’à l’âge de 20 ans sont les bienvenus, ainsi que leurs amis, entre 10h30 et 11h30, et au delà de 20 ans au service du dimanche.

Des pizzas et boissons seront servies sur place pour déjeuner entre 12h00 et 13h00 avant le début de la rencontre avec Tom. Cette rencontre ne dépassera pas 16h00, afin de permettre à ceux venant de province ou d’ailleurs de prendre un train ou un avion pour rentrer chez eux.

Venez nombreux, et invitez vos amis!

pour plus d’informations, consulter cette page: rencontre-jeunes-6-octobre où Tom présente lui même cette rencontre …

Eye on the World: violence in Egypt

3047277_egypte-12-aout_640x280Eye on the World: violence in Egypt

Les événements récents survenus en Egypte laissent peu de monde indifférent, et la plupart des médias internationaux se font l’écho de la violence qui meurtrit la population égyptienne. Que pouvons nous faire ? Des éléments de réponses et de réflexion sont apportés par cet article en anglais: Eye on the World: violence in Egypt

publié sur le site du Christian Science Sentinel

Michel Serres : « Nous sommes face à une renaissance de l’humanité »

Michel Serres : « Nous sommes face à une renaissance de l’humanité »michel-serres

Dans l’entretien suivant le philosophe Michel Serres nous livre quelques éléments de réflexions rafraichissants sur les transformations que vivent nos sociétés contemporaines:

« Nous sommes face à une renaissance de l’humanité »

L’écospiritualité pour sauver la planète

L’écospiritualité pour sauver la planète

Dans un entretien au journal « LE TEMPS » Michel Maxime Egger déclare:

« La crise écologique touche aussi notre vie intérieure, elle affecte tout notre être, elle n’est pas seulement au-dehors, mais aussi au-dedans de nous. Rien ne peut véritablement changer tant que nous n’opérons pas une transformation intérieure susceptible de nous faire revisiter nos modes de vie. »

« Il s’agit de réaffirmer la dimension sacrée de la nature pour sortir du matérialisme, sans toutefois tomber dans le panthéisme, qui considère que la nature est Dieu. »

« Cela suppose un travail d’unification intérieure, l’adoption de valeurs que l’on peut qualifier de féminines, à savoir le respect, la douceur, l’humilité, la gratitude, le repentir, la sobriété, la justice, le dialogue, la compassion, l’amour, la fraternité. »

la totalité de cet entretien est disponible sur le site du journal LE TEMPS

lynx

Comment les médias influencent la santé des gens par les informations véhiculées sur la maladie

femme-effrayee-devant-un-ecran-d-ordinateur-illustration_17539_w250Une étude toute récente montre comment les médias peuvent avoir un impact sur la santé publique en véhiculant des informations sur la maladie.

Cette étude a été réalisée par le Dr. Michael Witthöft de l’université « Johannes Gutenberg University »:  The nocebo effect: media reports may trigger symptoms of a disease

le huffingtonpost s’en est fait l’écho:  Effet nocebo: comment les médias peuvent nous rendre malades

Dans l’éditorial du Monde des Religions de Juillet 2012, Frédéric Lenoir écrivait:  « Ce que les chemins de la guérison nous enseignent, c’est qu’on ne peut traiter un être humain comme une machine. On ne peut soigner une personne comme on répare un vélo, en changeant une roue voilée ou un pneu crevé. C’est la dimension sociale, affective et spirituelle de l’homme qui s’exprime dans la maladie et c’est cette dimension globale qu’il faut prendre en compte pour le soigner. Tant que nous n’aurons pas vraiment intégré cela, il y a des chances que la France reste encore longtemps championne du monde de la consommation d’anxiolytiques, d’antidépresseurs et du déficit de sa sécurité sociale. « . Cet éditorial disponible ici dans on intégralité: http://www.lemondedesreligions.fr/chroniques/editorial/l-homme-global-01-07-2012-2601_161.php servait d’introduction à un numéro spécial: « Les chemins de la guérison, la foi aide-t-elle à guérir »

Un entretien avec le Dr Eben Alexander

Le docteur Eben Alexander a vécu bien malgré lui en 2008 une expérience de mort imminente. Ce neurochirurgien, particulièrement bien placé pour aborder un tel sujet, a décidé de raconter son expérience dans un livre. Eben Alexander, qui enseigne à l’université de Virginie, a déjà donné à ce sujet plusieurs conférences et entretiens au cours desquels il jette un un nouvel éclairage sur l’existence humaine et attribue à la vie une dimension spirituelle rarement évoquée sans controverses dans le milieu de la médecine. Nous avons choisi cet entretien (en anglais)

LePaysDeGexEnAutomne