« recevoir les dons et les beautés de la vie avec humilité, gratitude et jubilation. »

kid hands embracing a tree trunk

En 2007, voici ce que Pierre Rabhi, pionnier de l’agriculture « bio », romancier et poète français, écrivait sur son blog, dans un article intitulé « Qu’est ce que vivre ? »:

<< Il ne faut pas s’accrocher aux alternatives en se disant qu’elles vont changer la société. La société changera quand la morale et l’éthique investiront notre réflexion. Chacun doit travailler en profondeur pour parvenir à un certain niveau de responsabilité et de conscience et surtout à cette dimension sacrée qui nous fait regarder la vie comme un don magnifique à préserver. Il s’agit d’un état d’une nature simple : J’appartiens au mystère de la vie et rien ne me sépare de rien. Je suis relié, conscient et heureux de l’être. >> …

… << Des milliards d’euros sont impuissants à nous donner la joie, ce bien immatériel que nous recherchons tous, consciemment ou non, car il représente le bien suprême, à savoir la pleine satisfaction d’exister.

Si nous arrivions à cet enchantement, nous créerions une symphonie et une vibration générales. Croyants ou non, bouddhistes, chrétiens, musulmans, juifs et autres, nous y trouverions tous notre compte et nous aurions aboli les clivages pour l’unité suprême à laquelle l’intelligence nous invite. Prétendre que l’on génère l’enchantement serait vaniteux. En revanche, il faut se mettre dans une attitude de réceptivité, recevoir les dons et les beautés de la vie avec humilité, gratitude et jubilation. Ne serait-ce pas là la plénitude de la vie ? >>

« recevoir les dons et les beautés de la vie avec humilité, gratitude et jubilation. »

Cette recommandation de Pierre Rabhi, nous la partageons, et les églises de la Science Chrétienne de Suisse vous invitent à participer à leurs différents cultes d’Actions de Grâce qui auront lieu aux dates suivantes:

Dimanche 20 septembre à 19 h à Genève en français

Samedi 31 octobre à 15 h à Lausanne

Samedi 7 novembre à 16.30 h à Bienne en français (pas d’allemand)

Samedi 7 novembre à 15 h à Bex

Samedi 14 novembre à 14h30 à Moutier

Samedi 21 novembre à 16 h à Vevey

Jeudi 26 novembre à 19 h à Genève en anglais

Jeudi 26 novembre à 19h30 à Neuchâtel

Samedi 28 novembre à 16h00 au Verger à Rolle (allemand/français)

Au 29ème Salon du Livre de Genève: Science et Santé avec la Clef des Ecritures, de Mary Baker Eddy

SalonDuLivre2015standC320Notre église est présente au 29ème Salon du Livre et de la presse de Genève. Nous y tenons le stand C320, en y exposant « Science et Santé avec la Clef des Ecritures » de Mary Baker Eddy, ainsi que la Bible et d’autres ouvrages ou magazines publiés par le mouvement de la Science Chrétienne.

N’hésitez pas à venir découvrir le Salon du Livre et ses trésors !!!

Il n’y a pas de spiritualité sans partage

Mary Baker Eddy écrit à la page 57 de « Science et Santé avec la Clef des Ecritures« : Le bonheur est spirituel, né de la Vérité et de l’Amour. Il n’est pas égoïste; par conséquent il ne peut exister seul, mais demande que toute l’humanité y participe. 

Il n’y a pas de spiritualité sans partage

Il n’y a pas de spiritualité sans partage

Partage et Spiritualité: à travers les âges, de nombreux penseurs ont exploré ce thème, toujours d’actualité. Pour preuve, l’article suivant, tiré du magazine « Le Figaro Madame » nous livre un dialogue entre deux hommes éclairés : le premier, Michael Lonsdale est un acteur consacré, ainsi qu’un catholique engagé. Le second, Frédéric Lenoir, philosophe des spiritualités, a été directeur du Monde des religions.

Quels que soient notre passé, notre éducation, nos convictions actuelles, nous pouvons toujours réfléchir à ces questions, tout comme l’ont fait Mary Baker Eddy, et bien d’autres avant nous, ou aujourd’hui des individus engagés tels que Michael Lonsdale et Frédéric Lenoir. Lire cet article ici: Michael Lonsdale et Frédéric Lenoir croisent leurs points de vue sur la spiritualité et la religion

l’Amour divin est impartial et universel …

Alors que le vingtième siècle a vu le monde traverser plusieurs guerres, abandonner des idéologies destructrices, et crayonprogresser vers plus de paix et de prospérité, les défis sont encore immense en ce début de vingt et unième siècle. A la suite des évènements tragiques de ce début janvier à Paris, et pour faire face à la violence, la population française s’est unie de multiple façons, toutes confessions confondues, autour des idées de liberté, égalité, fraternité qui on fondé le pays. Au regard de cette actualité, il est frappant de lire ce que Mary Baker Eddy écrivait à l’occasion de la journée d’Actions de Grâce de Novembre 1900 (c.f. The First Church of Christ, Scientist and Miscellany, page 265):

Le dernier jour d’Actions de Grâces de ce siècle … signifie que l’amour dégagé du moi frappe plus fort que jamais au coeur de l’humanité et qu’il y est admis; que la révélation, la voix et la vision spirituelles sont moins subordonnées à ce que l’on voit ou entend matériellement et plus apparentes à la raison; que le mal est moins prospère, investi moins dans les affaires, perd de la valeur et finit par être acheté à sa valeur nominale; que l’esprit-Christ purifiera la terre du carnage humain; que la civilisation, la paix entre les nations et la fraternité des hommes devraient être établies, et que la justice ne plaide pas en vain pour les droits sacrés des individus, des peuples et des nations.

Elle écrivait aussi:

il signifie que la religion scientifique et la thérapeutique scientifique sont en train d’améliorer les moeurs et d’augmenter la longévité de l’humanité, de réduire et de détruire le péché, la maladie e la mort; que la religion et materia medica ne devraient plus user de tyrannie et de proscription; que l’Amour divin, impartial et universel, tel qu’il est compris en Science Divine, forme la coincidence de l’humain et du divin, ce qui accomplit la parole de notre grand Maitre: « Le royaume de Dieu est au dedans de vous »; que l’atmosphère de l’entendement humain, quand elle sera nettoyée du moi et imprégnée de l’Amour divin reflètera cet état subjectif purifié en des cieux plus clairs, avec moins de coups de foudre, de tornades, de froidure ou de chaleur extrêmes; que l’agriculture, l’industrie, le commerce et la richesse doivent être gouvernés par l’honnêteté, le travail et la justice, s’étendant à toutes les classes et à tous les peuples. Pour ces signes des temps, nous remercions notre Père-Mère Dieu .

not-afraid-620x434Lorsque nous ne savons que penser ou comment agir, souvenons nous des paroles de Jésus « Tu aimeras ton prochain comme toi même », souvenons nous des paroles de Mary Baker Eddy: « l’Amour divin est impartial et universel … » et « … Pour ces signes des temps, nous remercions notre Père-Mère Dieu ».

NOEL – Occasion de tristesse ou de joie ?

Bientôt Noel … Dans un monde ravagé par d’incessants conflits, menacé par la pollution, divisé par les inégalités, que penser du message de Noel, aujourd’hui,  alors que sa signification semble être oubliée pour faire place à une débauche de consommation ?

planete et soleil

Dans un article intitulé « Noël », Mary Baker Eddy écrit: « L’étoile qui contemplait tendrement la crèche de notre Seigneur prête à cette heure sa lumière resplendissante: la lumière de la Vérité qui réconforte l’homme, le guide et le bénit tandis qu’il cherche à atteindre l’idée naissante de la perfection divine se levant sur l’imperfection humaine — lumière qui calme les craintes de l’homme, porte ses fardeaux, le conduit à la Vérité et à l’Amour qui tendrement l’affranchissent du péché, de la maladie et de la mort. »

La version originale peut être lue ici: (Ecrits Divers, page 320). Ce passage est aussi repris dans un article écrit par Ifigenia Zuvia: L’étoile, splendeur éternelle de l’Amour, qui conclut ainsi: « Tous les chrétiens fêtent la naissance de Jésus et aiment le message de Noël. Laissons l’étoile de Bethléem inspirer nos pensées et combler nos affections de cette paix qui engendre l’amour du prochain. Ainsi, la splendeur éternelle de l’Amour illuminera nos pensées et nous mettra la joie au cœur.

Tu m’as fait connaître les sentiers de la vie,
tu me rempliras de joie par ta présence.

(Actes des apotres, 22:28) »

Les églises de la Science Chrétienne à travers le monde fêtent Noel chacune à leur façon: par exemple,  la 3ème église du Christ Scientiste, New York organise une conférence intitulée « The Christmas Message – The Christ, Connecting Prayer With Healing »  qui sera transmise en ligne sur le web le 23 Décembre prochain, avec en préambule des chants de Noel:

Christmas-Message

 

 

En souhaitant Paix et joyeux Noel à tous les internautes lisant ces lignes !

 

La paix et la loi

 Alors que les conflits s’abattent actuellement sur de nombeuses régions du monde, et que les milliers de victimes de cette barabarie ne peuvent nous laisser indifférents, que pouvons nous faire ? Comment agir. L’article suivant: « « La paix et la loi », Tiré du Héraut de la Science Chrétienne de décembre 1959 nous donne des pistes de réflexion et de prière, en nous indiquant notamment que: « La paix sur la terre n’est pas un don gratuit, c’est un accomplissement. Elle commence dans notre propre conscience et dans notre propre famille. Ce n’est pas l’effet du hasard, mais de la loi, la loi de Dieu. Cette loi, quand elle est comprise, observée individuellement, et exprimée individuellement dans l’existence journalière, établit la paix intérieure et des relations extérieures harmonieuses. »

peace

LE BUT DE LA VIE ? RESPLENDIR !

Cette conférence explore pourquoi il est important de savoir qui nous sommes vraiment et quel est notre véritable raison d’ être à chaque étape de notre vie. Tom Mc Elroy expose également une manière spirituellement scientifique d’atteindre avec certitude les qualités qui nous sont les plus importantes dans la vie, et comment rester confiant même dans les moments les plus difficiles.

28 ème salon du livre et de la presse de Genève

28emesalondulivregeneve

La Science Chrétienne au 28ème salon du livre et de la presse de Genève

Le Salon international du livre et de la presse de Genève est une manifestation consacrée au livre et à l’écrit. La 28 ème édition aura lieu à Palexpo, Genève du 30 Avril au 4 Mai 2014. Notre église y sera présente, au stand F612 et y exposera plusieurs ouvrages et publications, notamment les deux livres d’étude de la Science Chrétienne: la Bible, et Science et Santé avec la Clef des Ecritures, de Mary Baker Eddy. Nous vous invitons à passer à notre stand, afin de découvrir ce deux livres, et obtenir si vous le souhaitez plus d’informations au sujet de la Science Chrétienne.

 

 

Le respect universel des droits de l’homme

Le respect universel des droits de l’homme

Alors que la conférence de paix Genève 2 est annoncée pour le 22 janvier prochain, afin de tenter de trouver une solution politique au conflit syrien, alors que le nombre de réfugiés dans le monde atteint un nouveau record (voir le rapport du HCR), le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) travaille depuis maintenant 20 ans à aider les Etats à défendre les droits de l’homme, et comme le résume cette vidéo du HCDH, d’énormes progrès ont été accompli, mais aussi beaucoup reste à faire. Et nous comment pouvons nous aider ? L’article suivant, intitulé « Le respect universel des droits de l’homme », tiré du Héraut de la Science Chrétienne de Janvier 2014, montre que notre pensée, notre attitude, notre prière permettent de « soutenir activement les efforts accomplis pour que les droits de l’homme deviennent enfin une réalité pour tous. » 

Environnement et Humanité: tissage d’une harmonie parfaite

Le 23 Novembre prochain aura lieu à Varsovie la 19e conférence de l’ONU sur le climat. Le but, pour les 192 pays qui participent à cet événement est de préparer de nouveaux objectifs mondiaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour 2015. Dans le même temps, les philippines doivent aujourd’hui faire  face aux effets dévastateurs du cyclone « haiyan » (cf. les articles du journal « Le Temps » et « Le Monde« ). Et nous, que pouvons-nous faire ?

typhon_Haiyan

Les chrétiens ne peuvent pas rester inactifs face aux problèmes environnementaux, à leurs conséquences, aux souffrances de tous les êtres vivants qui en sont victimes.

La Bible nous dit: « A l’Éternel la terre et ce qu’elle renferme, Le monde et ceux qui l’habitent ! » (Psaumes 24:1). Ce verset sert de point de départ à de nombreux articles (en anglais) sur le thème « praying about the environment » (« prier au sujet de l’environnement »). Mais aussi, comment vivre en harmonie avec l’environnement ? L’article suivant, tiré du Héraut de la Science Chrétienne: « Environnement et Humanité: tissage d’une harmonie parfaite » nous donne quelques éléments de réponse. Nous pouvons veiller et prier à ce sujet, non seulement pour que nos actions soient guidées par une compréhension juste de la création, mais aussi parce que « cela nous permet d’éliminer de nos pensées la croyance au mal, et cela c’est nous débarrasser de nos pensées, c’est laisser la place au plan de Dieu, de telle manière que puisse briller la lumière, et cette lumière bénie nous aide, et aide tous, par son éclat. » comme nous pouvons le lire à la page 452 du livre « Mary Baker Eddy: Christian Healer » (traduction libre de « … we simply clear our own thoughts of the belief of evil, and this is getting rid of our thought and getting out of God’s way so that the Light can shine through, and this blessed light helps us and all in its shining. « ).

%d blogueurs aiment cette page :