Accueil » écologie » L’écospiritualité pour sauver la planète

L’écospiritualité pour sauver la planète

L’écospiritualité pour sauver la planète

Dans un entretien au journal « LE TEMPS » Michel Maxime Egger déclare:

« La crise écologique touche aussi notre vie intérieure, elle affecte tout notre être, elle n’est pas seulement au-dehors, mais aussi au-dedans de nous. Rien ne peut véritablement changer tant que nous n’opérons pas une transformation intérieure susceptible de nous faire revisiter nos modes de vie. »

« Il s’agit de réaffirmer la dimension sacrée de la nature pour sortir du matérialisme, sans toutefois tomber dans le panthéisme, qui considère que la nature est Dieu. »

« Cela suppose un travail d’unification intérieure, l’adoption de valeurs que l’on peut qualifier de féminines, à savoir le respect, la douceur, l’humilité, la gratitude, le repentir, la sobriété, la justice, le dialogue, la compassion, l’amour, la fraternité. »

la totalité de cet entretien est disponible sur le site du journal LE TEMPS

lynx